Geneviève Noufflard

Remerciements à Mme Geneviève Noufflard pour la permission de faire figurer le portrait de Miss Paget par Berthe Noufflard figurant en couverture de la brochure.

 Geneviève NOUFFLARD

 « Miss Paget, André et Berthe Noufflard : souvenirs »

 Ce colloque s’ouvre avec l’aimable participation d’une invitée d’exception : Geneviève Noufflard, dont les parents, « deux peintres héritiers de l’impressionnisme » (www.noufflard.fr) ont bien connu Vernon Lee de 1925 à sa mort. Berthe Noufflard, peintre, a laissé plusieurs portraits de Miss Paget et traduit un recueil de ses textes sur l’art (Etudes et réflexions sur l’art, Corrêa, 1938). Il sera question de la demeure familiale où Vernon Lee séjourna, et de la première visite de Berthe et André Noufflard à la Villa Il Palmerino.

Fille des peintres André et Berthe Noufflard, Geneviève Noufflard naît le 23 juillet 1920 à Paris, dans la maison de sa grand’mère, Mme Langweil, l’une des quelques grands spécialistes qui ont contribué, à la fin du XIXème siècle, à faire découvrir les arts d’Extrême-Orient au monde artistique et au public cultivé parisiens.

L’enfance de Geneviève se partage entre une scolarité à Paris et de longs étés à Fresnay-le-long, en Normandie. C’est là que, dans le cercle des artistes et intellectuels amis de ses parents, elle a fréquemment rencontré Miss Paget entre 1925 et 1935.

Au début de la guerre, Geneviève intègre la classe de flûte du Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Elle s’engage également dans la Résistance, où elle est agent de liaison et secrétaire de Jacques Monod, futur prix Nobel de médecine.

Après avoir participé, avec le grade de sous-lieutenant, à la campagne de libération de la France, Geneviève se voit confier par le Ministère de l’information une mission aux États-Unis : elle est chargée de présenter la Résistance française dans le cadre d’une centaine de conférences qu’elle donnera, en français et en anglais, dans de nombreuses villes du pays.

De retour en France, elle fonde l’ensemble de musique de chambre Le Rondeau – qui s’appellera plus tard Le Rondeau de Paris –, avec lequel elle donne de nombreux concerts dans toute l’Europe.

Proche du P. Joseph Gelineau, jésuite, qui fut l’un des principaux artisans de la réforme liturgique catholique du concile Vatican II, Geneviève Noufflard l’a accompagné comme interprète dans de nombreux colloques à travers le monde anglo-saxon. Elle a également créé nombre d’œuvres pour flûte qu’il a composées pour elle. C’est dans la maison de Geneviève, en Haute-Savoie, où il avait pris sa retraite, que le P. Gelineau a fini ses jours en 2008.

Dans le cadre de l’Association André et Berthe Noufflard, qu’elle a créée voilà un quart de siècle avec sa sœur Henriette, Geneviève s’emploie à faire connaître l’œuvre de ses parents et le milieu culturel hors du commun dans lequel ils ont vécu.

Il faut rappeler, pour conclure, que la mère d’André Noufflard, était florentine : Geneviève retrouve ici une ville qu’elle connaît bien et où elle a de nombreuses attaches.

Geneviève Noufflard est l’auteure, avec Henriette Noufflard Guy-Loë, de André Noufflard et Berthe Noufflard; leur vie, leur peinture. Une évocation par leurs filles et leurs amis, publié par l’Association André et Berthe Noufflard en 1982.

Miss Paget, André and Berthe Noufflard : recollections

 We are honoured by the graceful presence and the important contribution of our exceptional guest : Geneviève Noufflard, whose parents, the painters Berthe Noufflard and André Noufflard, (please visit www.noufflard.fr) were Vernon Lee’s friends from 1925 to 1935. Berthe Noufflard painted several portraits of Miss Paget and translated and published an anthology of V. Lee’s texts (Etudes et réflexions sur l’art, Corrêa, 1938). Geneviève Noufflard recollects some of her mother’s memories of her first visit to Vernon Lee’s Villa Il Palmerino and of the latter’s first stay at the Noufflards’ family home.

Geneviève Noufflard co-authored with her sister Henriette Noufflard Guy-Loé André Noufflard et Berthe Noufflard ; leur vie, leur peinture. Une évocation par leurs filles et leurs amis, published by the Association André and Berthe Noufflard in 1982.

 We thank Geneviève Noufflard for the permission to use the portrait of Miss Paget by Berthe Noufflard shown on the front page.

Geneviève NOUFFLARD

Miss Paget, André and Berthe Noufflard : rimembranze

 Siamo realmente onorati per la gradita presenza e per il prezioso contributo di questo ospite eccezionale: Geneviève Noufflard, i cui genitori, i pittori Berthe e André Noufflard, ( vedi  www. noufflard.fr) furono intimi amici di Vernon Lee dal 1925 al 1935.

Berthe Noufflard  dipinse diversi ritratti di Miss Paget e tradusse e pubblicò un’antologia di testi di Vernon Lee (Etudes et réflexions sur l’art, Corrêa, 1938).

Geneviève Noufflard ci riporterà alcuni ricordi di sua madre della prima visita a Villa Il Palmerino e del primo soggiorno di Vernon Lee presso l’abitazione della famiglia Noufflard a Fresnais, Francia.

Geneviève Noufflard è coautrice assieme alla sorella Henriette Noufflard Guy-Loé dell’importante volume  André Noufflard et Berthe Noufflard ; leur vie, leur peinture. Une évocation par leurs filles et leurs amis, pubblicato dall’Associazione André e Berthe Noufflard nel 1982.

Ringraziamo inoltre Geneviève Noufflard per la gentile concessione a pubblicare il ritratto di Miss Paget di Berthe Noufflard riprodotto in copertina.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s